Argent Même si vous ne le sentez pas, votre salaire a bel et bien augmenté. Maigre compensation…

Le salaire de base des Belges a augmenté de 1,2 % l’an passé. C’est ce qui ressort de l’étude salariale menée par le bureau de consultance en ressources humaines Hudson.

L’augmentation du salaire de base de 1,2 % est la plus faible depuis 2009, l’année de la crise. Cette année-là, l’augmentation salariale accordée par les entreprises était de 0,9 %.

L’une des raisons qui expliquent une hausse aussi faible est liée à la norme salariale, qui est fixée tous les deux ans et détermine la marge d’augmentation légale des salaires.

Les pouvoirs publics entendent ainsi maintenir la rémunération des travailleurs belges à un niveau compétitif par rapport à nos pays voisins.

Une autre raison est que la période actuelle reste incertaine sur le plan économique. Notre croissance a été faible ces dernières années et les entreprises estiment qu’il est risqué d’accorder d’importantes augmentations salariales.

Outre le salaire de base, l’étude analyse les tendances en matière de salaire variable. "L’année dernière, six travailleurs belges sur dix se sont vus accorder un bonus", explique Bert De Greve, Director Organisational Talent Management chez Hudson. "Nous constatons que le nombre de travailleurs qui en bénéficient augmente surtout parmi les senior managers et que leurs bonus ne cessent de grimper. Leur salaire de base augmente donc moins vite mais cette stabilisation est compensée à l’aide de bonus plus importants. Un autre élément surprenant est le fait que les petites entreprises rattrapent leur retard en la matière. Sur une base annuelle, un employé peut espérer recevoir environ 2.250 euros bruts. Pour un senior manager, ce montant peut atteindre un peu plus de 17.300 euros bruts. Si le nombre d’employés et de cadres qui bénéficient d’un bonus a augmenté par rapport aux années précédentes, le montant de ce bonus est globalement inférieur étant donné que le gâteau doit être partagé en parts plus petites."