En août, le parquet fédéral avait confirmé avoir ouvert une enquête en Belgique contre la deuxième plus grande banque de Suisse et ses clients belges n'ayant pas encore régularisé leur situation. Les enquêteurs s'intéressent aux données de plus de 2.600 clients belges du Credit Suisse, portant sur la période entre 2003 et 2014. Le parquet fédéral avait reçu ces données des autorités françaises l'an dernier.

L'enquête étudie un possible blanchiment d'argent et un exercice illégal du métier d'intermédiaire financier. Certains des comptes seraient également dissimulés derrière des sociétés écrans dans des paradis fiscaux.

En août, les autorités fiscales attendaient avant de lancer leurs propres enquêtes afin de ne pas faire obstacle au travail pénal. Mais l'Inspection spéciale des impôts s'est désormais saisie du dossier, a indiqué le ministre des Finances Vincent Van Peteghem (CD&V) dans une réponse aux questions des députés Hugues Bayet (PS) et Marco Van Hees (PVDA).