Les deux airs de Sebring

Les deux airs de Sebring
©DaimlerChrylser

Chrysler remplace ses Stratus Sedan et Cabrio

ENVOYÉ SPÉCIAL EN ESPAGNE STÉPHANE LÉMERET

MALAGA Changements chez Chrysler puisque, outre les Voyager et Grand Voyager, le n°3 américain renouvelle également sa berline et son dérivé cabrio de milieu de gamme. Anciennement appelés Stratus, ces deux modèles prennent désormais le nom de Sebring, une ville américaine célèbre pour ses 12 Heures. La raison de ce changement? Sebring est une appellation qui convient dans le monde entier. La version décapotable de la Stratus était d'ailleurs le cabriolet le plus vendu dans le monde.

Davantage de cabriolets

L'importateur de la marque pense d'ailleurs vendre davantage de découvrables que de berlines! Pourtant, ces deux voitures sont proposées avec des motorisations identiques: un 4 cylindres 2 litres de 140 chevauxetun 2,7 litres V 6 de 203ch, en remplacement du vieux 2.5 de la Stratus. Une différence de taille, néanmoins: le 2 litres est accompagné d'une boîte manuelle cinq rapports dans le cabrio et d'une Autostick 4 vitesses dans la Sedan. Cela ne suffit cependant pas à expliquer pourquoi Chrysler Belgique vendra plus de cabrios que de quatre portes. La raison réside plutôt dans l'originalité, voire même dans le caractère exceptionnel de la version décapotable. Il s'agit en effet du seul cabriolet du marché à proposer quatre vraies places, convenant même à des adultes de 1 m 90. Ajoutez à cela un look assez élégant et vous comprendrez pourquoi les cabrios Chrysler ont toujours remporté un certain succès chez nous. Le prix du cabrio est pourtant impressionnant: 1.259.000 FB. Mais pour ce tarif, a priori prohibitif, l'acheteur bénéficiera d'un équipement des plus complets: cuir, air conditionné, capote automatisée, sièges à réglages électriques, ABS, double airbag, etc. Seule déception: le couvre-capote doit toujours être placé manuellement. Dommage. A l'exception du moteur V 6, la Sebring Cabrio n'évolue d'ailleurs que très peu par rapport à la Stratus. Certes, le look est tout nouveau mais le style général et la philosophie ne changent guère. Tant mieux: le cabrio Sebring perpétue ainsi cet art de vivre constituant déjà le point fort de ses prédécesseurs. A son volant, vous vous croyez vite à Beverly Hills! Et s'il vous prend l'envie de rouler plus sportivement, la Sebring ne vous laisse pas tomber: ses suspensions et sa direction sont fort bien guidées, même si l'ensemble est plutôt mou, voiture américaine oblige.

Le charme agit

La version sedan, destinée à un public plus familial, retrouve aussi la philosophie de la Stratus. Une véritable arme antistress dans la circulation! Au volant de la Sebring, vous voyez la route différemment et vous prenez les choses avec beaucoup plus de flegme. D'ailleurs, les bruits aérodynamiques apparaissant à haute vitesse vous feront passer l'envie de dépasser les 130 km/h. Dommage car le confort se révèle excellent, alors que la tenue de route surprend en bien pour une voiture de ce poids et de ce gabarit (près de 5 mètres, avec une habitabilité équivalente à celle d'une Ford Mondeo ou d'une Renault Laguna, par exemple). Côté sécurité, notez l'apparition d'airbags latéraux, une nouveauté par rapport à la Stratus. Tout cela sans augmentation de prix: à partir de 875.000 FB.

St. L.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be