Les bonnes surprises sportives de Genève

B.G.

Au milieu des nouveautés annoncées, des modèles que l'on attendait moins!

ENVOYÉ SPÉCIAL EN SUISSE BRUNO GODAERT

GENÈVE Cela aussi fait partie des particularités de ce Salon de légende qui se tient annuellement sur les bords du Léman: par peur d'être noyés dans la masse, la plupart des grands constructeurs annoncent à l'avance les produits nouveaux qu'ils présenteront. D'autres, au contraire, misent sur la surprise provoquée par un modèle inattendu.
Rover qui met le turbo pour tenter d'oublier au plus vite le pénible épisode du mariage raté avec BMW a misé sur les deux tableaux: présentation officielle de la Rover 75 Tourer dont les lignes sont connues depuis quelques mois et lancement inattendu d'un break MG à connotation très sportive. Equipé initialement d'un moteur 2,5 litres en alliage léger à quatre ACT, des versions V 8 de 260 et 375 cv (!) sont prévues dès l'an prochain. Ce sont des voitures totalement repensées, à propulsion. A travers MG, qui voit sa gamme se compléter par une bicorps compacte ZR, par les berlines quatre et cinq portes MG ZS et par la grande routière ZT, Rover mise à fond sur la tradition anglaise qui, à côté des voitures confortables, a toujours privilégié les performances et les exploits sportifs. D'ailleurs, si Volkswagen revient au Mans avec Bentley, il ne sera que juste d'y retrouver MG grâce à Rover!
Chez l'ancien partenaire Honda, on découvre, en plus de la Civic 3 portes dûment prévue, une Type R et une Type R-Racing. L'appelation R a déjà été accolée à l'Integra et à l'Accord. La Civic Type R monte la barre à 200 cv à 7400 tr./min. Le couple maxi du 2 l. qui l'équipe est de 196 Nm à 6500 tr./min., ce qui promet des performances très comparables à l'Integra R. La mise en production est prévue pour l'automne. Cette voiture de route constitue évidemment une base idéale pour l'homologation en groupe N FIA. Le prototype exposé à Genève préfigure la voiture qui devrait être homologuée pour la saison 2002. Son développement a été confié à Tarquini, ancien pilote de Formule 1 et pilote officiel Honda en supertourisme.
On ne quitte pas le sport en passant chez Mitsubishi où est exposée la Lancer Evolution 7 au moteur turbocompresseur de 2 l. et 280 cv. Toujours en quatre roues motrices.
Plus utilisable au quotidien, une Cecila T Sport qui voit la puissance de son 1,8 l. portée à 192 chevaux, pour un couple de 180 Nm à 6800 tr./min. Performances à la hausse également: 0 à 100 km/h. en 7,2 sec. et 225 km/h. en pointe.
La petite Yaris peut dorénavant aussi se décliner en version T Sport, équipée d'un 1,5 l. VVT-i (106 cv-145 Nm) qui la fait passer de 0 à 100 en 9 secondes et lui procure une vitesse de pointe de 190 km/h.
Chez Ford, la Mondeo reçoit aussi sa version "hautes performances": la ST 220 (pour le nombre de chevaux disponibles).
Chez Porsche enfin, la GT 2 basée sur la 911 Turbo devient le véhicule le plus puissant commercialisé par ce constructeur: 465 chevaux, le 0-100 en 4,1 sec. et une vitesse maxi de 315 km/h. En vente libre...


Dans les coulisses de l'expo...

Ils sont venus, ils sont tous là, les grands patrons de l'industrie automobile

GENÈVE Dès la veille de l'événement, des rendez-vous sont fixés dans des endroits prestigieux. La concurrence faisant rage même à ce niveau là l'on a assisté cette année à une surenchère de confidences. Ainsi le professeur Joachim Milberg, PDG de BMW, a enfin confirmé l'introduction future d'une petite béhème, qui prendra place dans la gamme entre la Mini et la série 3. Sans grande originalité, elle s'appellera série 1. Ce sera, bien entendu, une propulsion (traction arrière). On va assister aussi au retour de la Série 6, dans la lignée des grands coupés sport qui ont été construits entre 1976 et 1989 pour faire place, entre 1990 et 1999, à la Série 8. Le développement de ce futur coupé est en cours.

Nouveau monospace Mercedes

DaimlerChrysler, de son côté, a fait encore plus fort en dévoilant au même moment et en primeur, le monospace compact Vaneo qui sera introduit officiellement à Francfort en septembre prochain. Plus grand que la Classe A originale (4,2 m. au lieu de 3,56) mais plus court que le Vito, il s'agit d'un véhicule polyvalent qui fait d'ailleurs partie des véhicules utilitaires de Mercedes. En quelque sorte un Renault Kangoo à la mode allemande Il paraît cependant évident que le Vaneo ne va pas la jouer spartiate. Dès son lancement, il sera disponible en trois niveaux d'équipement (Trend, Family et Ambiente) en motorisations essence ou diesel. Il peut accueillir jusqu'à cinq adultes et deux enfants, offrant un espace de chargement jusqu'à 3000 litres. Deux portes coulissantes à grande ouverture et un hayon arrière facilitent l'accès à l'habitacle.
Il sera fabriqué au sud de Berlin, à Ludwigsfelde, usine dans laquelle le constructeur a investi 500 millions d'euro. DaimlerChrysler table sur un volume des ventes annuel de 50.000 unités.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be