Contenu de partenaire

L’état des routes belges est responsable de nombreux dommages sur les véhicules

Chaque jour, des usagers de la route sont victimes de dégâts occasionnés à leur véhicule par une route en mauvais état. Ornières, trous et nids de poule sont particulièrement dangereux pour les motards provoquant de nombreuses chutes. Les routes belges sont-elles en si mauvais état ? Et peut-on obtenir des indemnisations pour ces dégâts ? YAGO mène l’enquête.

Adops
L’état des routes belges est responsable de nombreux dommages sur les véhicules
©shutterstock

Les routes belges à la 56ème place mondiale

Selon le dernier classement mondial effectué en 2019 par le World Economic Forum, la Belgique occupe la 56ème place sur 141 pays. Mauvais point pour notre pays qui fait figure de mauvais élève à côté de nos voisins. Les Pays-Bas occupent la 2ème place juste derrière Singapour. Le Luxembourg est en 15ème position, la France est 18ème et l'Allemagne occupe la 22ème place. Il s'agit surtout des routes wallonnes qui font baisser le score belge. Depuis 2019, la Wallonie a débloqué 1,5 milliard pour mettre en place son plan mobilité infrastructure. L'objectif est d'atteindre 75% du réseau qui aura été complètement rénové d'ici 2024. Ces efforts laissent présager une meilleure place dans le prochain classement mondial.

Premier symptôme du mauvais entretien des routes : le nid-de-poule, qui apparaît lorsque les fissures dans le bitume ne sont pas réparées. Ces trous sont la conséquence du mauvais entretien de la route et/ou du vieillissement d’un revêtement qui devrait être remplacé.

Qui doit payer les dommages causés par une route en mauvais état?

Ces détériorations sur nos routes sont responsables de nombreux dégâts sur les véhicules, surtout au niveau des essieux et des roues (pneus et jantes) et peuvent même provoquer des chutes pour les motards. Mais vers qui vous tourner pour obtenir une indemnisation?

Si votre véhicule est protégé avec une omnium, l'assurance indemnisera les dégâts causés par la voirie en mauvais état. Notez cependant que les compagnies d'assurances n'interviennent pas si seuls les pneus sont touchés.

Si vous n'avez pas d'omnium, il est possible d'obtenir une indemnisation des pouvoirs publics propriétaires de la voirie en introduisant une plainte mais la procédure s'avère être un réel parcours du combattant. En Belgique certaines routes sont la responsabilité de la commune, d'autres de la province ou encore de la région. Pour savoir qui est responsable de la voirie sur laquelle l'incident s'est déroulé, vous pouvez consulter ce site pour Bruxelles, cliquez ici pour la Wallonie et ici pour la Flandre.

Afin d'espérer être indemnisé, il faut rassembler un maximum de preuves. Il est indispensable d'avoir un constat de police pour appuyer votre plainte. Vous pouvez l'obtenir en appelant directement la police lorsque l'incident se produit ou vous rendre a posteriori dans un poste avec des photos et des témoignages à l'appui. Prenez des photos de la partie du véhicule abîmée et de l'élément de la route responsable. Veillez à bien conserver la position GPS de l'endroit où a eu lieu l'incident. Si vous avez souscrit la garantie protection juridique dans votre contrat d'assurance, la compagnie se chargera du dossier pour obtenir réparation auprès des pouvoirs publics et prendra en charge les frais qui en découlent tels que l'appel à un avocat ou à un expert.

Pour éviter pareils ennuis, rien ne vaut mieux que d'être prudent sur les routes et de ralentir dans les endroits critiques afin de pouvoir éviter les nids de poules. Pensez également à souscrire une omnium pour protéger vos véhicules neufs et la garantie juridique pour vous accompagner dans les procédures juridiques. Si vous avez besoin de conseils pour la souscription de votre assurance auto, n'hésitez pas à contacter YAGO, courtier digital en assurance.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be