Certaines Tesla ne s’arrêtent pas aux Stop : la marque contrainte de suspendre une fonctionnalité de son système de conduite autonome

Alors que Tesla a reçu l’autorisation de déployer son système de conduite autonome en version "beta" pour des tests en conditions réelles, voilà le constructeur rappelé à l’ordre par l’administration de la sécurité routière américaine. Certaines voitures ne s’arrêteraient tout simplement pas aux Stop !

Nicolas Morlet
Certaines Tesla ne s’arrêtent pas aux Stop : la marque contrainte de suspendre une fonctionnalité de son système de conduite autonome
©Tesla

Déployée depuis l’automne 2020 dans le système FSD (Full Self-Driving) de Tesla, la fonctionnalité 'Arrêt roulant' permet à la voiture de poursuivre sa route à un panneau Stop moyennant certaines conditions. Il faut pour cela qu’il n’y ait aucun autre véhicule ni usager faible à proximité, que la voiture roule à moins de 9 km/h et que la vitesse des autres voies soit limitée à 50 km/h.

Des conditions pas suffisantes pour satisfaire la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration), l’administration américaine en charge de la sécurité routière. Après plusieurs rencontres entre représentants des deux parties, Tesla a finalement été contraint de désactiver cette fonctionnalité. Beau joueur, le constructeur a reconnu que son système était 'susceptible d’augmenter le risque de collision', précisant toutefois n’avoir connaissance d’aucun accident provoqué par ce dispositif.

La désactivation se fera à distance, de manière imperceptible pour le client. Elle concerne tous les modèles du constructeurs construits depuis 2016.

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be