Renault Austral : le nouveau SUV de Renault aux grandes ambitions

Rarement un communiqué de presse n’aura été aussi dithyrambique que celui du Renault Austral. Il faut dire que ce SUV s’annonce particulièrement important pour le constructeur qui chercher à se relancer sur le segment "C", le plus important au niveau européen. Mais derrière les superlatifs, que cache ce SUV de la "nouvelle vague" ?

Nicolas Morlet
Renault Austral : le nouveau SUV de Renault aux grandes ambitions
©Renault

"Son nom, évocation du sud et des grands espaces, promesse d’un champ illimité de possibles, résonne avec les gènes de la marque", "À la pointe de la modernité, Nouvel Austral dispose de 32 aides à la conduite", "Produit dans l’usine ultra moderne de Palencia en Espagne… " voilà quelques qualificatifs utilisés par Renault pour introduire son Austral, accompagnée d’une citation de Luca De Meo, PDG du groupe : "Nouveau Renault Austral est l’incarnation parfaite de ce que doit être un SUV du segment C, et de ce que Renault est capable d’accomplir".

Vous aurez donc compris que les ambitions sont grandes pour l'Austral. Il doit relancer la marque dans le segment crucial des SUV, porté à bout de bras par le Captur et l'Arkana, en lavant l'échec du Kadjar (et même dans une certaine mesure du Koleos), qui n'a jamais pu rivaliser avec les Peugeot 3008 et Volkswagen Tiguan. Preuve de la rupture avec le précédent modèle, le nouveau n'en reprend même pas l'appellation.

Renault Austral : le nouveau SUV de Renault aux grandes ambitions
©Renault

Tout nouveau

Du coup, les ingénieurs et designers sont partis d’une feuille blanche pour concevoir l’Austral. Il adopte un tout nouveau design, nettement plus musclé que précédemment, notamment caractérisé par des flancs plus travaillés, des jantes dont le diamètre peut atteindre 20 pouces, et des inserts de carrosserie qui peuvent être noirs. A l’avant, la signature lumineuse à LED est reconnaissable, et le logo « flat design » baptisé « Nouvel’R » trône au sommet de la calandre. L’Austral marque aussi l’apparition de la nouvelle signature de modèle « faussement sportifs » de la marque, succédant aux gammes RS Line : ce sera désormais Esprit Alpine. Cette version se distingue par une présentation extérieure plus sportive et un habitacle aux matériaux plus exclusifs.

Renault Austral : le nouveau SUV de Renault aux grandes ambitions
©Renault

Google inside

L'habitacle en lui-même s'inspire de celui de la dernière Megane E-Tech Electric. Sur le plan de la présentation d'abord, avec deux écrans dédiés aux infos de conduite et en guise de console centrale respectivement. En termes de technologie également puisqu'on retrouve avec bonheur le système multimédia Android Automotive, sous une surcouche « maison » appelée OpenR Link chez Renault. Celui-ci intègre donc nativement l'ensemble des services du géant américain (Maps, Google Assistants, Google Play…), ce qui participe à l'ergonomie et à la familiarisation des utilisateurs puisque ce système fonctionne grosso modo tel un smartphone.

L’espace y est plutôt généreux, et le volume du coffre varie de 430 à 575 l selon que l’on ait opté pour la banquette coulissante ou non et en fonction de la motorisation.

Renault Austral : le nouveau SUV de Renault aux grandes ambitions
©Renault

Hybride pour tous

Le Renault Austral ne proposera que des motorisations hybrides, à différents niveaux. De l’hybridation très légère 12V pour le 1.3l de 140 et 160 ch ; de l’hybridation un peu plus poussée en 48V pour le 1.3l de 130 ch ; et de l’hybridation complète (non-rechargeable) de 160 et 200 ch. Le SUV s’annonce aussi comme l’un des plus dynamiques de son segment si l’on opte pour le système 4 Control, aux quatre roues motrices et directrices.

Encore un peu de patience pour le découvrir "en vrai" puisqu’il ne sera disponible à la commande qu’à l’automne prochain.

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be