Essai auto Citroën C5X : le retour du "tapis volant"

Citroën lance une nouvelle C5, quatre ans après l’arrêt de la précédente. La nouvelle venue accole un X à son patronyme, comme pour mieux affirmer qu’elle ne rentre dans aucune case, et trace sa propre voie tant sur le plan du design que de l’agrément routier. Une vraie Citroën en somme !

Nicolas Morlet
Si la C5X se place de facto sur le segment D, celui des berlines familiales où l’on trouve notamment les Peugeot 508, Opel Insignia et Ford Mondeo, difficile de la mettre en concurrence avec ces dernières tant la Française mixe les genres. A la fois berline 5 portes,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet