Jusqu’à 2.300 euros de plus: pourquoi la voiture électrique coûte plus cher

La voiture électrique souffre d’un surcoût par rapport aux moteurs thermiques qui ne la rend pas encore suffisamment compétitive pour convaincre le grand public.

Jusqu’à 2.300 euros de plus: pourquoi la voiture électrique coûte plus cher
©Shutterstock

Si l’on s’attend à voir les coûts de production de voitures électriques baisser à mesure que sa part de marché augmentera, c’est un nouveau coup dur qui vient frapper les constructeurs et, par ricochet, les consommateurs.

Après la pénurie de semi-conducteurs et la guerre en Ukraine, c’est à présent l’augmentation des prix du lithium qui plombe les coûts de fabrication. Plus de 441 % en l’espace d’un an ! En cause ? Une réelle pénurie due à l’incapacité des extracteurs à suivre la demande. Pour ne rien arranger, la Russie est le troisième plus gros producteur de lithium au monde. Dans une moindre mesure, le nickel et le cobalt sont également touchés.

Finalement, cela pourrait faire grimper le coût de fabrication des véhicules électriques de 900 à 2 300 €. Reste à savoir quand cette hausse sera répercutée sur le prix en concession. Pour l’heure, les marques restent prudentes pour éviter toute volatilité sur les prix. En espérant que cette pénurie se résorbe et que la flambée des prix du lithium et du nickel ne soit que temporaire.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be