Qu’est-ce que le "geofencing", que Ford veut installer dans ses véhicules pour vous empêcher de rouler trop vite ?

Nicolas Morlet
Qu’est-ce que le "geofencing", que Ford veut installer dans ses véhicules pour vous empêcher de rouler trop vite ?
©Ford

Ford teste la possibilité de réduire automatiquement la vitesse de ses voitures dans certaines zones définies afin d’empêcher tout dépassement de la vitesse autorisée. Cette technologie appelée "geofencing" entend améliorer la sécurité routière.

Le geofencing permet de définir une zone dans laquelle les véhicules ralentiront automatiquement, et ne pourront pas dépasser la limite de vitesse en vigueur. Concrètement, une fois entré dans cette zone virtuelle, les véhicules connectés seront automatiquement bridés. Il ne sera possible de réaccélérer qu’après l’avoir quittée, même si le conducteur pourra contourner le système à tout moment, précise le constructeur.

Une technologie que Ford verrait bien mettre en place dans les centres urbains, notamment ceux où la vitesse est limitée à 30 km/h autour des écoles, des hôpitaux ou des zones commerciales à forte fréquentation.

C’est en ce sens que Ford lance un programme de test de 12 mois dans la ville de Cologne, en Allemagne, avec le nouveau fourgon électrique E-Transit.

A terme, le constructeur estime même qu’il sera possible aux conducteurs de définir leurs propres zones de geofencing, notamment sur des sites industriels privés, ou de définir des limites dynamiques, en fonction du moment de la journée ou d’éventuels travaux par exemple.

Ford rappelle que la vitesse est impliquée dans 29% des accidents de la route mortels impliquants des piétons et cyclistes en Europe. Le constructeur avance également l’argument financier d’un tel système, qui pourrait épargner des amendes pour excès de vitesse aux automobilistes.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be