Alpine A110 E-Ternité : La transition commence

Comme tant d'autres marques, Alpine a fait le choix d'une transition vers le 100% électrique à moyen terme. Les développements ont commencé, et ont donné un premier concept.

Stéphane Monsin
Alpine A110 E-Ternité : La transition commence
©Alpine

"Je veux électrifier Alpine pour l’inscrire dans l’éternité", avait di Luca de Meo quand il est arrivé à la tête du groupe Renault. On sait depuis longtemps que la décision a en effet été gravée dans le marbre, et aujourd'hui, un mot de cette petite phrase donne son nom de baptême à ce qu'on peut appeler un laboratoire roulant.

Alpine A110 E-Ternité : La transition commence
©Alpine

Qualité dynamiques intactes

Outre le fait d'explorer l'électrification, ce concept a aussi une justification "festive", puisqu'elle a été créée au moment où l'on célèbre les 60 ans de l'Alpine A110 originelle. Raison de plus pour ne pas trahir ce qui fait l'ADN de la marque : un comportement d'une agilité hors normes, et surtout le souci de la légèreté. Et parlant d'une voiture électrique, c'est peut-être le plus grand défi. Les ingénieurs l'ont pratiquement relevé, puisqu'avec une masse de 1.358 kilos, l'A110 E-Ternité est seulement 258 kilos plus lourde qu'une A110 à moteur essence.

Ce poids contenu s’explique par l’utilisation d’éléments de carrosserie réalisés en une matière promise à un bel avenir dans l'industrie automobile : la fibre de lin, aussi résistante et légère que le carbone, mais moins énergivore à produire. Ensuite, Alpine a décidé de ne pas obtenir les performances requises en se livrant à une escalade de la puissance du moteur électrique, qui impliquerait aussi une escalade de la capacité des batteries, donc à leur poids. L'A110 E-ternité reçoit donc un moteur de puissance raisonnable (178 kW, soit 242 ch), mais associé à une boîte à 2 rapports de conception nouvelle. C'est ainsi qu'on peut se contenter de batteries relativement compactes de 60 kWh, pour une autonomie théorique WLTP de 420 km.

Alpine A110 E-Ternité : La transition commence
©Alpine

Moins puissante et plus lourde qu'une A110 normale, la version électrique est pourtant pratiquement aussi rapide : 4,5 secondes pour le 0-100, contre 4,2 secondes pour la thermique la plus puissante.

Enfin, dernière spécificité du concept, qu'on pourrait espérer voir bientôt sur les Alpine A110 actuelle : les concepteurs ont créé un toit rigide amovible, qui fait de la petite sportive française une "découvrable". Ça, c'est une option qu'on verrait volontiers arriver très vite au catalogue.

Alpine A110 E-Ternité : La transition commence
©Alpine

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be