D’Ieteren importera la marque Microlino en Belgique : on craque déjà !

D’Ieteren étend à nouveau son portefeuille de marques en ajoutant à son arc la distribution de Microlino sur le marché belge. Cette citadine de poche inspirée de la célèbre Isetta devrait rapidement devenir la coqueluche des beaux quartiers de la capitale.

Nicolas Morlet
D’Ieteren importera la marque Microlino en Belgique : on craque déjà !
©D'Ieteren

Décidemment, la Maison D'Ieteren est en forme ces derniers temps ! Après avoir investi dans le deux-roues avec son enseigne Lucien, et les supercars électriques en négociant les droits de distribution de Rimac en Belgique, la voilà qui étend encore son offre de mobilité avec Microlino.

"Avec une distance moyenne parcourue de 35 km par jour, près de 90 % de son temps passé à l'arrêt et un taux d'occupation qui ne dépasse pas 1,2 personne par véhicule, la plupart de nos voitures actuelles sont souvent trop grandes pour l'utilisation quotidienne que l'on en fait". C'est fort de ce constat que D'Ieteren a décidé d'ajouter la flèche Microlino à son arc.

Cette citadine électrique, délicieuse réinterprétation de l’Isetta, ne mesure que 2,5 m de long, pèse 500 kg et emmène deux occupants et leurs bagages (230l de coffre) à travers la ville et sa périphérie. Selon la batterie retenue (6, 10,5 ou 14 kWh), l’autonomie sera de 91 à 230 km, avec une vitesse maximale de 90 km/h.

Si la micro-citadine risque de faire chavirer les cœurs, il faudra néanmoins ouvrir son portefeuille de manière assez large pour se l’offrir, puisque le prix de base est attendu à 14.900€. Et la commande se fera exclusivement online. Les premiers exemplaires arriveront chez nous début 2023.

D’Ieteren importera la marque Microlino en Belgique : on craque déjà !
©Microlino

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be