Un Belge sur trois souhaite ne "jamais" passer à la voiture électrique

BNP Paribas Fortis vient de publier les résultats de sa grande enquête sur le rapport à la mobilité des Belges. Sur les 1.000 répondants, seule la moitié se disent prêts à passer à la voiture électrique. Mais pas tout de suite… et pas par choix.

Nicolas Morlet
voiture electrique
©Jean Luc Flemal

Le résultat de l’enquête BNP Paribas Fortis est éloquent : à peine la moitié des Belges se disent prêts à conduire une voiture électrique avant 2029 ! Un chiffre qui peut être encourageant par rapport aux études précédentes de Mobia ou de Deloitte, mais qui reste tout de même très faible, alors que la Flandre souhaite interdire la vente de voitures thermiques cette même année.

On ne sera donc pas étonnés de constater que le nord du pays est le plus enclin à opérer la transition électrique, alors qu’en Wallonie et à Bruxelles, ils ne sont que 40% à penser sauter le pas avant 2029. 35% des Belges indiquent par ailleurs ne "jamais vouloir passer à l’électrique", soit 6% de plus que dans l’étude de 2021.

Sous la contrainte

Si les motivations des utilisateurs existants de voitures électriques sont principalement d’ordre environnemental (66%), financier (52%) et fiscal (50%), 53% des personnes interrogées ont invoqué l’obligation (par décision politique) comme principale raison qui les pousseraient à opter pour un véhicule "à faible émission". Soit bien plus que la conviction écologique, citée par "seulement" 31% des répondants.

Les prix et le réseau, talons d’Achille

Sans surprise, les éléments qui pourraient inverser la tendance, ou en tout cas être déclencheurs d’un intérêt plus important pour la voiture électrique sont toujours les mêmes : un prix d’achat moindre (70,5%), davantage de bornes de charge (61,7%) et une autonomie plus importante (61,4%).

Satisfaction en hausse

Terminons tout de même par une notre encourageante : plus de 6 conducteurs de voitures électriques sur 10 se déclarent très satisfaits de son usage, contre 54% en 2021. Peut-être est-ce dû au fait que 75% d’entre eux possèdent désormais une borne de recharge à domicile, soit trois fois plus que l’année précédente (26%).

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be