Le Land Rover Defender prêt à passer à l’électricité ?

Selon plusieurs médias britanniques, le Land Rover Defender pourrait adopter une motorisation électrique lors de son facelift de mi-carrière. Une idée saugrenue qui pourrait toutefois connaitre un joli succès.

Nicolas Morlet
Le Defender sera-t-il bientôt électrique ?
Le Defender sera-t-il bientôt électrique ? ©Copyright: Nick Dimbleby 2020 info@nickdimbleby.com

Pour optimiser l’autonomie d’une voiture électrique on le sait, l’aérodynamisme est primordial ! Hors, il existe probablement peu d’automobiles avec un Cx (coefficient de pénétration dans l’air, qui mesure l’aérodynamisme en question) plus mauvais que celui du Defender. Drôle d’idée donc de prime abord que d’électrifier un tel mastodonte. Mais puisque Volvo le fait avec son EX90, BMW avec son iX et que Mercedes développe une variante électrique de son Classe G, il n’y a pas de raison que Land Rover s’en prive !

Et les médias anglais d’avancer une batterie généreuse de 100 kWh qui procurerait une autonomie de 480 km. Cela semble très optimiste, mais il est trop tôt pour s’avancer. Le plus gros challenge pour convertir la seconde génération du vénérable anglais aux électrons sera d’intégrer cette batterie sans grever l’habitabilité ni la capacité d’emport. Il se murmure qu’il pourrait d’ailleurs tout simplement changer de plateforme pour adopter celle du nouveau Range Rover, plus adaptée à l’électrification.

La réponse arrivera probablement en cours d’année 2024.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...