Une année 2022 difficile pour le marché des véhicules d’occasion, qui recule de 10 %

Quant au marché des véhicules neufs, il limite les dégâts.

Année difficile pour le marché des voitures d'occasion.
Année difficile pour le marché des voitures d'occasion. ©Richard Villalon - stock.adobe.c

Traxio, la fédération du secteur automobile, tire le bilan de l’année 2022 tant dans le domaine des véhicules d’occasion que neufs.

Pour le premier secteur, il “a terminé l’année 2022 sur un score de 642 669 immatriculations, soit 9,4 % ou 66 936 unités de moins que l’année précédente, qui avait connu 709 605 réimmatriculations. Pire encore : les chiffres de 2022 révèlent un recul de 2,6 % par rapport à 2020, une année pourtant marquée par la pandémie de Covid-19. En réalité, le marché n’avait plus enregistré d’aussi mauvais résultat depuis 1997 et ses 624 835 occasions vendues”.

Quant au second, et malgré cinq mois de hausse, “il n’a pas non plus réussi à clôturer l’année sur un solde positif. Seuls 366 303 véhicules neufs ont été immatriculés au cours des 12 derniers mois, ce qui constitue une chute de 4,4 % ou 16 280 exemplaires par rapport à 2021”.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be