La voiture particulière à parcouru 13.965 kilomètres en moyenne l’an dernier, ce qui représente une baisse d’environ 25% par rapport à l’année précédente. Cette chute considérable est bien entendu à mettre sur le compte des différentes mesures de lutte contre la propagation de la Covid-19 : confinement complet du printemps, généralisation du télétravail, interdiction des déplacements non essentiels, fermeture obligatoire de l’horeca et du secteur de la culture, etc.

La voiture neuve plus impactée

Les données Car-Pass montre aussi une diminution plus marquée du kilométrage sur les véhicules les plus récents. Les modèles répondant à la norme EURO 6 affichaient une baisse moyenne de 5.642 kilomètres alors que les plus anciens EURO 3 n’accusent que 2.264 km de moins. Deux explications à cela : le kilométrage déjà plus faible parcouru annuellement pas les véhicules plus anciens, mais également la généralisation du télétravail ; les employés bénéficiant souvent d’une récente voiture de société.

L’impact a été nettement moins marqué sur les véhicules utilitaires pour lesquels le total parcouru annuellement de 20.559 à 18.784 kilomètres, soit 1.775 kilomètres de moins seulement.