1. Vérifiez et remplacez votre batterie si nécessaire.

Avant l’hiver, faites vérifier votre batterie chez un professionnel. Si sa puissance est trop faible, elle pourrait ne plus être suffisante pour assurer le démarrage par grand froid. Certains additifs (tels que Bardahl Quick Start) permettent aussi de faciliter le démarrage.

2. Dégivrez avant de prendre la route.

Une bonne visibilité est primordiale pour une conduite hivernale en toute sécurité.
Il est donc indispensable de bien dégivrer le pare-brise, les vitres latérales (à l’avant au moins) et la lunette arrière. Des bombes de produit à dégivrage rapide existent pour ceux dont le temps le matin est compté.

3. Utilisez du lave-glace hiver.

Un pare-brise propre est tout aussi indispensable pour une bonne visibilité. N’utilisez jamais de mélange fait maison (eau-savon-vinaigre…), qui peut être trop corrosif pour les durites, mais risque surtout de geler. Un liquide lave-glace hiver, contenant notamment de l’antigel pour une efficacité maximale est indispensable.

4. Ne serrez pas le frein à main

Par grand froid, le frein à main risque de geler, et donc de bloquer vos roues arrière. Si vous disposez d’une voiture à boîte manuelle, laissez une vitesse engagée pour immobiliser le véhicule. Avec une boîte automatique, placez simplement le levier en position P. Et dans le cas d’un frein à main électronique, assurez-vous que celui-ci ne s’enclenche pas automatiquement.

5. Pensez aux pneus adaptés

Cet hiver où la neige est déjà tombée en abondance nous rappelle aussi l’importance des pneus hiver. Par leur conception et le mélange de gomme utilisés, ceux-ci sont sensiblement plus efficaces que des pneus été, non seulement sur la neige, mais aussi dès que la température descend sous les 7°C. Un investissement hautement recommandé !