Seraphin, 1er courtier digital en assurances de Belgique, vous donne 6 conseils pour vous aider à choisir votre assurance auto.

1. Choisissez votre assurance en fonction de l’usage du véhicule.

Le choix des garanties va tout d’abord dépendre de l’usage du véhicule :

Si vous n’utilisez votre véhicule qu'occasionnellement, 2 ou 3 fois par semaine pour faire quelques courses, mais vous déplacez la majorité du temps en transports en commun, une assurance comprenant les garanties de base (RC et protection juridique) vous suffira amplement. D’autant plus s'il s’agit d'un véhicule d’occasion. Certaines compagnies d’assurances proposent même des assurances au kilomètre pour les automobilistes qui parcourent moins de 10.000 km par an.

Au contraire, un véhicule à usage régulier méritera la protection la plus complète. La probabilité de faire un accident, de tomber en panne ou de se faire voler le véhicule augmente avec la fréquence d’usage du véhicule. Nous vous conseillons de prendre en plus des garanties de base une garantie sécurité du conducteur qui indemnisera les frais médicaux en cas d’accident, mais également une grande omnium qui vous indemnisera en cas d’accident en tort, de vol, bris de vitre, incendie et heurt d’animaux. Il est important d’être protégé en grande omnium également si votre voiture est souvent stationnée à l’extérieur sur la voie publique, car cela augmente les risques de vol, de délit de fuite ou encore de bris de vitre. Enfin, la garantie assistance prendra en charge le dépannage et vous fournira un véhicule de remplacement partout en Europe. Cette garantie est indispensable quand vous partez en vacances avec votre véhicule. Les pépins sur la route sont très fréquents lors de longues distances. Une assistance peut sauver vos vacances !

2. Souscrivez une grande omnium pour les autos de moins de 3 ans

Pour les voitures neuves, il est fortement conseillé de souscrire à une grande omnium, au minimum durant les 3 premières années. D’autant plus si vous utilisez souvent le véhicule et que vous êtes souvent garé sur la voie publique comme vu précédemment. Une voiture représente un investissement conséquent qu’il serait dommage de perdre en une fois en cas d’accident en tort ! Durant les 3 premières années, vous récupérerez une part importante de votre investissement en cas de perte totale. Passé 5 ans, nous ne conseillons plus de prendre une grande omnium, car votre voiture aura déjà perdu plus de la moitié de sa valeur.

En cas d’achat à crédit, nous conseillons de souscrire une grande omnium pendant toute la durée du prêt auto. Cela vous évitera de devoir continuer à rembourser un véhicule qui n’existe plus en cas de perte totale. Même en cas de dégât matériel, devoir rembourser un prêt et en plus les frais de réparation peut vous mettre dans une situation financière périlleuse. La grande omnium remboursera l'entièreté de la valeur du véhicule en cas de perte totale et prendra en charge les dégâts matériels en cas d’accident sans perte totale, seule la franchise sera à votre charge.

Portez une attention toute particulière au montant de la franchise. La franchise est le montant qui sera à votre charge lors d’un sinistre. Par exemple, si vous avez un sinistre à 3000€ et une franchise à 750€, vous ne serez remboursé que de 2250€. Les 750€ de franchise seront donc à votre charge. Au plus la franchise est élevée, au moins votre prime annuelle sera élevée, mais vous serez par conséquent moins bien indemnisé en cas de sinistre.

3. Comparez les offres de plusieurs compagnies d’assurances

Afin de trouver l’offre la plus intéressante pour vous, il est important de comparer les devis de plusieurs compagnies d’assurance. Mais attention, il ne faut pas uniquement comparer sur base du prix, mais aussi de la protection qu’offre chaque compagnie. Les assurances les moins chères sont souvent celles qui offrent la moins bonne protection. Une prime d’assurance peu élevée s’explique souvent par des plafonds de remboursement plus faibles, une franchise élevée ou une sous-évaluation de votre véhicule.

Seraphin travaille avec une dizaine de compagnies d'assurances. Nous avons développé un outil de simulation qui nous permet de directement tarifer auprès de différentes compagnies partenaires et d'extraire l’offre la plus intéressante pour votre profil de conducteur, la valeur de votre véhicule, les garanties souhaitées, etc. Nous analysons les conditions générales pour vous !

4. Rassemblez tous vos contrats au même endroit

Les compagnies offrent des avantages aux gros clients. Il est donc toujours avantageux de regrouper tous vos contrats dans la même compagnie. Combiner votre assurance auto avec votre assurance incendie et RC familiale, vous permettra d’obtenir des réductions supplémentaires. Certaines compagnies suppriment la franchise en habitation ou les frais de fractionnement. Payer mensuellement ne vous reviendra donc pas plus cher qu’annuellement.

L’autre avantage de regrouper tous vos contrats au même endroit est la suppression des doublons de couverture. Chez Seraphin, nous vous conseillons par exemple une protection juridique indépendante qui protège vos véhicules, votre habitation et votre famille. Les protections juridiques indépendantes ont de meilleurs plafonds de couverture et des prix plus avantageux que les garanties protections juridiques comprises dans chacun de vos contrats.

5. Optez pour un courtier plutôt qu’un assureur direct

Pour vous assurer, vous avez le choix entre choisir un assureur direct tel que Ethias, Yuzzu et Corona Direct ou vous assurer via un courtier qui travaille avec plusieurs compagnies d’assurance. Opter pour un assureur direct vous permettra de payer légèrement moins cher votre prime d’assurance, mais offre moins de services et de conseils à l’achat.

Mais c’est surtout lors d’un sinistre que vous remarquerez la différence entre un courtier ou un assureur direct. Le courtier prendra en charge votre dossier et effectuera le suivi pour vous. Chez Seraphin, nous avons une équipe de juristes qui se charge d’ouvrir les dossiers auprès des compagnies, de relancer les différents experts et qui se battra pour faire valoir vos droits. Chez un assureur direct, vous devrez vous débrouiller seul pour effectuer toutes les démarches administratives et vous battre seul pour obtenir gain de cause.

6. Faites un check-up de votre assurance chaque année

Beaucoup de Belges paient trop cher leur assurance auto, car ils ont le même contrat depuis une dizaine d'années et ne prennent pas le temps de comparer chaque année les conditions des différentes compagnies. N’hésitez pas à demander tous les ans des devis à différentes compagnies pour pouvoir comparer avec votre assurance auto actuelle.

Il est souvent intéressant de changer de compagnie ! Mais attention, vous ne pouvez pas mettre fin à un contrat d’assurance à tout moment. Vous devez faire une lettre de renonciation à votre compagnie actuelle minimum 3 mois avant la date d’échéance annuelle de votre contrat. La seule exception est si vous avez eu une augmentation tarifaire, vous avez alors 3 mois pour choisir de mettre fin au contrat après l’annonce de l'augmentation.

Même si vous restez dans la même compagnie, vérifiez bien que la prime baisse en fonction de vos années sans accident et que vos garanties et couvertures sont toujours adaptées à l’usage du véhicule.

Chez Seraphin, nos courtiers peuvent régulièrement faire le suivi de vos assurances pour vérifier que vous avez la meilleure protection au meilleur prix et que vous n'avez pas de doublons de couverture.