L’électrification du marché automobile est en marche et, poussé dans le dos par les dirigeants politiques, rien ne semble pouvoir l’arrêter. Après Jaguar il y a quelques jours, c’est désormais Ford qui annonce son intention de virer tout électrique au début de la prochaine décennie.

Le constructeur a pour cela investi 22 milliards de dollars dans le développement de son offre électrique – dont le premier modèle, la Mustang Mach-e arrive sur le marché ce printemps – avec la volonté de proposer une variante 100% électrique ou hybride rechargeable de l’ensemble de sa gamme en 2026. Et dès 2030, c’est donc l’ensemble de l’offre qui sera entièrement électrique.

Ford a notamment annoncé l’entrée en production de son premier modèle électrique produit en Europe, sur le site de Cologne. Un modèle qui, comme nombre de futurs produits de la marque, seront conçus autour de la plateforme électrifiée de Volkswagen (MEB) suite à un accord conclu entre les deux géants de l’automobile. On peut toutefois faire confiance au talent des ingénieurs de Ford pour rendre ces versions très différentes en termes de sensations de conduite de leurs homologues allemandes.