Les voitures électriques ne sont plus aujourd’hui que des concept cars ou des voitures hors de prix. Le marché se démocratise à mesure que les constructeurs lancent leurs modèles. Mais ce qui freine encore les futurs acheteurs, outre le prix, c’est l’autonomie des voitures électriques. Souvent limitées à 200 ou 300 kilomètres, sans compter le chargeur spécial à installer à la maison, elles peinaient à trouver leur public. Mais les performances évoluent en matière d’autonomie et le dernier classement de l’Agence américaine pour l’environnement le prouve.

En haut du top 10, on ne retrouve non pas une Tesla, mais une voiture chinoise. La Lucid Air Dream Edition offre ainsi une autonomie de 837 kilomètres. Rien à envier à une berline aux mêmes dimensions. Pour ceux qui n’oseraient pas investir dans une voiture chinoise, Mercedes-Benz positionne deux voitures pour compléter le podium. Avec l’EQS 450, l’Agence américaine a calculé une autonomie de 770 kilomètres, tandis que l’EQE 350 affiche elle 660 kilomètres entre deux recharges.

Pour trouver une Tesla dans ce classement, il faut donc attendre la quatrième place. Preuve que la marque lancée par Elon Musk a donné des idées à ses concurrents. La Model S Long Range se place donc au pied du podium avec 652 kilomètres calculés, ce qui reste tout à fait honorable. Ensuite, trois autres voitures permettent de couvrir des trajets de plus de 600 kilomètres, ce à quoi certains modèles thermiques n’arrivent pas, rappelons-le. Pour les citer, on parle de la BMW iX 50 (630 km), la Tesla Model 3 Long Range (614 km) et la Ford Mach-E RWD Long Range (610 km).

De quoi changer l’image des voitures électriques pour ceux qui sont encore sceptiques, d’autant plus que le top 10 est complété par trois voitures offrant plus de 500 kilomètres d’autonomie. Ce sont d’ailleurs trois marques qui font partie des préférées des Belges qui complètent le classement, avec la BMW i4 40 (590 km), la Volkswagen ID.3 77kWh (550 km) et la Skoda Enyaq iV 80 (537 km).

Évidemment, le point crucial avant de choisir un de ces véhicules est le prix. On est encore loin de véhicules destinés à la classe moyenne. La Tesla Model S se négocie ainsi entre 99 000 et 129 000 euros. La Model 3, elle, est plus accessible mais revient tout de même à 49 000 euros minimum. Même la Skoda classée dixième coûte un peu plus de 46 000 euros. Pour trouver la voiture électrique la moins chère du marché, il faut se tourner du côté de Dacia, avec le modèle Spring qui pointe à 17 000 euros, mais en offrant tout juste plus de 200 kilomètres d’autonomie.