Le bikepacking devient progressivement LA tendance cycliste de 2021. Le concept de partir en vacances à vélo n'est pas nouveau, mais quelques raisons très spécifiques expliquent qu’il soit en plein essor. Peut-être est-ce dû au succès croissant du gravelbike polyvalent et à l'intérêt accru pour le vélo en général ? Les variantes électriques permettent également à un plus grand nombre de personnes d'effectuer des trajets plus longs. Mais le bikepacking est avant tout un mode de voyage détendu qui jouit d’une popularité sans cesse croissante. Plus proche de la nature, plus sain, en mode relax et en découvrant aussi de nouveaux endroits qui sortent des sentiers battus ? Le bonheur !

© Skoda

En Europe, mais aussi au-delà, on dénombre de plus en plus d'infrastructures permettant d'organiser sans souci de longues randonnées à vélo. Cela abaisse considérablement le seuil d’accès au voyage à deux roues. Les nouveaux itinéraires EuroVelo soutenus par l'UE sont un parfait exemple d'un tel réseau prêt à l'emploi d'autoroutes cyclables. Ces itinéraires paneuropéens sont vraiment très étendus - de 1.000 à plus de 10.000 km de long - traversant plusieurs pays et empruntant des routes uniques. Pensez notamment aux anciens chemins de pèlerinage ou aux voies ferrées qui ont été transformés en pistes cyclables à couper le souffle. L'EuroVelo 19 vous emmène de la source de la Meuse à Pouilly-en-Bassigny en France jusqu’à son embouchure à Rotterdam. Voilà un trajet d'un peu plus de 1.000 km, qui traverse trois pays et trois sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. Encore plus épique ? Le premier EuroVelo, le numéro 1, a une longueur de 11.000 km. Lorsque vous aurez pédalé du Cap Nord à Lisbonne, vous pourrez vous autocongratuler.

© Skoda

Tout dans la voiture

Il vous paraît trop difficile de parcourir de telles distances en une seule fois ? Ou vous ne disposez pas de suffisamment de temps ? De nombreux aventuriers cyclistes scindent donc les grands itinéraires en petits tronçons qu'ils parcourent au fil des ans. Une option qui fait recette consiste à charger les vélos et l'équipement dans la voiture et à se rendre dans le luxe jusqu'à un point de l'itinéraire. Choisissez comme point de départ un endroit d'où part un train ou un ferry. Vous retournerez ensuite à vélo à l'endroit où vous avez garé la voiture, à votre propre rythme. Pour la plupart des bikepackers, la planification du bon itinéraire et de l'hébergement en cours de route constitue déjà une grande partie du plaisir. Si vous préférez ne pas le faire, vous trouverez l’aide nécessaire en ligne et auprès d’organisations de voyage spécialisées. Dans ce scénario voiture & vélo, une ŠKODA avec son coffre d’un volume sans pareil, à l’instar d’une SUPERB COMBI iV, sera un véritable compagnon de voyage . Un porte-vélo offre des possibilités supplémentaires, tout comme un coffre de toit choisi dans la boutique d'accessoires ŠKODA, totalement personnalisé pour votre voiture.

© Skoda

Quel deux-roues ?

Quand un vélo est-il adapté à la pratique du bikepacking ? Lorsque vous commencerez à chercher un deux-roues adapté, vous découvrirez rapidement que chaque fabricant de vélos a sa propre idée à ce sujet. Il suffit de prendre la forme du vélo. Certaines marques partent d'un cadre de mountainbike, d'autres optent pour un produit de la sphère du gravelbike, tandis que certaines marques spécialisées se sont exclusivement concentrées sur des modèles de trekking. Trouver le vélo qui vous convient vous demandera un certain effort.

Les vélos destinés aux bikepackers ne sont pas nécessairement ceux qui disposent de la technologie la plus avancée. La durabilité et la facilité d'entretien sont primordiales, ce qui se traduit souvent par un cadre plus lourd et des composants que même un mécanicien de vélo dans un village de montagne reculé est capable de réparer. C'est également un point positif au début et à la fin de votre expédition à vélo, car cela facilite le (dé)montage et le transport du vélo dans la voiture. Les qualités essentielles d'un bon vélo de bikepacking sont en tout cas un bon confort et des points d’attache suffisants pour les bagages. Les cyclistes chevronnés porteront donc une attention toute particulière aux composants que les coureurs de compétition ont moins en vue, comme le type de selle ou de guidon. Si vous devez vaincre de nombreux altimètres, un bon choix de dérailleur avant et arrière n'est pas à sous-estimer. Grimper une pente raide avec un vélo déchargé ? Un petit braquet s’avère alors rapidement indispensable. Le bikepacking n’a évidemment rien d’une course. Il est permis de descendre et de marcher. Cela doit rester un plaisir !

© Skoda

Se déplacer en mode électrique

Dans le domaine de l'automobile, l’évolution vers des variantes hybrides et électriques est une réalité depuis longtemps. Chez ŠKODA, par exemple, découvrez l'évolution des versions à carburant de la SUPERB et de l’OCTAVIA vers les modèles iV révolutionnaires à motorisation hybride. Les vélos de ville, les mountainbikes et même les vélos de course ont également leurs variantes électriques. Toutefois, concernant les vélos de trekking, l’assistance au pédalage est encore un phénomène relativement nouveau. Au départ, l’autonomie limitée et la capacité de charge rendaient les vélos électriques moins adaptés à une randonnée de plusieurs jours à travers les Alpes, par exemple. C’est sur le point de changer, avec des vélos robustes qui sont parfois même équipés de doubles batteries. Il faut bien sûr prévoir des arrêts disposant d’installations de recharge (et un temps suffisant pour la recharge). Heureusement, de plus en plus d'hôtels et de campings pour cyclistes en sont équipés.

© Skoda

Les accessoires adéquats

Dans le bikepacking, le vélo n’est en outre que le point de départ. Il existe une multitude d’accessoires et d’extras qui facilitent les longs trajets. D’où aussi cette référence au généreux volume de coffre des voitures ŠKODA. Même lorsque vous voyagez léger, vous emportez pas mal de choses. Le coffre se remplit rapidement de tout ce dont vous avez besoin pour votre expédition à vélo.

Cela commence dès les bagages qui vous emportez. Vous opterez classiquement pour des sacoches suspendues au porte-bagage, éventuellement complétées par des sacoches fixées à la fourche avant. Les sacoches de selle et de guidon offrent un espace de rangement pour des objets plus petits, comme des barres énergétiques, des clés et un kit de réparation. Une option moins connue est le sac de cadre fixé au tube supérieur et à un ou deux autres tubes du cadre. Ce que vous y rangez ne peut pas dépasser, car cela vous gênerait pour pédaler. Vous pouvez pourtant y entasser une quantité surprenante de choses, sans altérer le comportement de votre vélo. Utiliser une remorque, c’est une tout autre paire de manches. Le vélo est alors plus lourd, mais c'est un bon moyen de soulager les jeunes enfants, par exemple lors de vacances à vélo en famille. Les itinéraires de bikepacking n'étant pas nécessairement balisés, il est fortement recommandé d'utiliser un dispositif de navigation ou une app telle que Komoot. Enfin, il est indispensable de porter des vêtements adaptés au climat de l'endroit où vous circulez à vélo. Le sentiment de vacances disparaît rapidement lorsque vous êtes trempé jusqu’aux os !

© Skoda

Dans notre propre pays

Vous n'êtes pas encore prêt à vivre une grande aventure cycliste à l'étranger ou vous cherchez quelque chose de plus proche de chez vous pour un (long) week-end ? La Belgique compte également différentes routes touristiques que vous pouvez combiner avec des séjours en camping ou des nuitées à l’hôtel. La Vennbahn, une piste cyclable douce de 124 km qui relie Aix-la-Chapelle à Luxembourg et traverse les plus belles régions des cantons de l'Est, en est une très belle. Plusieurs possibilités d'hébergement en cours de route existent. Il est nettement plus aventureux de prendre le GR5 à Diest et de pédaler jusqu’au Grand-Duché, soit un peu plus de 200 km. Il s'agit normalement d'un itinéraire de randonnée, mais avec un vélo adapté - des pneus larges et une suspension seront les bienvenus - vous vivrez une fantastique aventure à vélo. Tout aussi beau : Flanders Alternative, un hommage tout-terrain au Tour des Flandres qui vous emmène d'Audenarde à Ypres, et retour. De quoi prendre du bon temps !

Découvrez quelle ŠKODA est votre partenaire idéal pour vos futures aventures à vélo. L’immense volume de coffre, l’approche pratique et les configurations de moteur respectueuses de l'environnement sont des atouts de taille en la matière !