Alors que l’Audi RS4 n’a longtemps existé qu’en break, et que Mercedes propose de longue date des variantes musclées par AMG de son break Classe C, BMW s’était jusqu’à présent toujours refusé à produire une variante "pratique" de sa Série 3 la plus musclée. C’est désormais chose faite !

© BMW
Le break reçoit donc l’ensemble des éléments techniques et esthétiques de la berline. Cela commence par une stature très musclée grâce aux ailes élargies, aux grandes jantes de 19 ou 20 pouces, et au pare-chocs arrière qui supporte désormais les quatre larges sorties d’échappement. A l’avant, cette M3 Touring reprend à son compte la double calandre verticale à ouïes XXL. Le toit noir brillant sera de série quelle que soit la couleur extérieure.

© BMW
Sous le capot prend place le moteur six-cylindres Twinpower Turbo de 510 chevaux et 650 Nm, transmis au sol par les quatre roues motrices, qui permet au break de passer de 0 à 100 km/h en 3,6 secondes. La vitesse de pointe peut passer de 250 à 280 km/h en optant pour le M Driver’s Package. Le tout, avec un coffre de 500 à 1.510 litres toujours très pratique.