Alors que la Série 4 et même la dernière génération de Série 3 cabrio avaient adopté un toit rétractable en tôle, la nouvelle génération en revient à la capote souple en toile, une solution abandonnée par la marque à ce niveau de gamme depuis plus de 15 ans. Un choix logique dicté entre autres par la disparition du toit rigide escamotable dont la Série 4 Cabrio était l’une des ultimes représentantes, mais également pour une question de poids, histoire de soigner un peu plus la consommation et les émissions de CO2 qui en découlent : cette capote est 40% plus légère que le toit du précédent modèle. Les aspects pratiques y gagnent aussi, avec un coffre d’une contenance de 385 litres toit fermé, 300 une fois ouvert. C’est 15 à 80 litres de plus qu’auparavant.

© BMW

Equipement de pointe

La nouvelle Série 4 Cabriolet peut toujours accueillir quatre adultes à son bord. Elle calque évidemment son habitacle, ses équipements et ses gammes sur celles du coupé. On retrouve donc une ambiance typiquement BMW où les cadrans peuvent céder leur place à leurs homologues virtuels affichés sur une dalle de 12,3 pouces. En option, l’équipement peut se faire hi-tech avec toute la panoplie de systèmes rendant la conduite et le freinage toujours plus assistés. Signalons également le Parking Assistant Pack qui garde en mémoire les manœuvres des 50 derniers mètres avant l’arrêt, et peut les reproduire en marche arrière au redémarrage. Pratique pour les stationnements dans des espaces exigus.

© BMW

3 essence… 3 diesels !

Le cabriolet offre les mêmes mécaniques que le coupé pour son lancement. On retrouve donc sans surprise le 2 litres 4 cylindres dans ses configurations de 184 et 258 ch, ainsi que le moteur 6 cylindres à hybridation légère 48V de 374 ch. Plus surprenant en revanche : les 3 diesels du coupé sont également reconduits, à savoir le 4 cylindres de 190 ch et les deux 6 cylindres de 286 et 340 ch. Ces trois-ci reçoivent d’office un système micro-hybride 48V pour réduire leurs émissions de CO2. Quel que soit le moteur retenu, la boîte automatique à 8 rapports est fournie de série.

© BMW