Cet accord donnera naissance à l’entreprise Bugatti-Rimac, basée à Zagreb, dont Rimac détiendra 55% des parts et Porsche les 45% restants. Mate Rimac, le jeune PDG de la marque qui porte son nom, en prendra les rênes. Une ascension fulgurante pour le jeune homme de 33 ans seulement, parfois surnommé "l’Elon Musk des Balkans", et qui a créé sa première supercar électrique voilà douze ans seulement !

Car ce qui intéresse Porsche et Bugatti dans ce deal, c’est bien sûr la technologie électrique de Rimac, qui a acquis un véritable savoir-faire en la matière. Cette acquisition s’annonce donc bénéfique pour l’électrification de Bugatti, et on devrait rapidement retrouver une partie de la technologie Rimac dans les sportives de la marque française.

Le siège de Bugatti restera toutefois à Molsheim, en Alsace.