Dans le monde occidental, près de 50% des conducteurs sont des conductrices. En Allemagne, en Espagne ou en République Tchèque, 42% de l’ensemble des Permis de Conduire sont entre les mains de femmes. Un chiffre qui monte à 48% au Canada et en Nouvelle Zélande et même à 49% en Israël, selon les chiffres publiés par le jury de la Voiture féminine de l’Année (WWCoty). On apprend également qu’aux Etats-Unis, les femmes représentent 62% des achats de véhicules neufs ! Rien d’étonnant donc à ce qu’elles soient de plus en plus ciblées par les campagnes publicitaires des constructeurs automobiles.

Femmes célèbres

Ce 24 juin est donc également l’occasion de mettre en lumière les femmes qui ont participé au développement de l’automobile et de la sécurité routière : June McCaroll (1867-1954) qui a inventé le marquage routier ; Margaret Wilcox qui a breveté le premier système de chauffage pour voiture en 1893 ; ou encore Florence Lawrence (1886-1938) qui a conçu les premiers indicateurs de direction. Sans oublier bien sûr Bertha Benz, qui fut la première personne à effectuer un road-trip d’une centaine de kilomètres au volant de la première automobile inventée par son mari Karl Benz.

Date symbolique

La date du 24 juin n’a pas été choisie par hasard. Elle marque la fin de l’interdiction de conduire faite aux femmes en Arabie Saoudite promulguée le 24 juin 2018, marquant la fin d’un long combat pour les défenseurs des droits et la liberté de la femme telles que Loujain Al Hathloul