Selon un rapport de la Banque Mondiale daté de 2019, les phénomènes naturels extrêmes et le changement climatique seraient à l'origine de 37% des pannes de courant en Europe et de 44% des pannes aux États-Unis entre 2000 et 2017. Baptisé RE-Leaf – jeu de mot avec relieve, "secourir" en anglais – le concept de Nissan permet donc d’apporter de l’électricité pour les besoins impératifs et les premiers secours dans les zones touchées. Grâce à sa charge bidirectionnelle et à ses prises de courant intégrées, le véhicule est en mesure d’alimenter projecteurs, ordinateurs, dispositifs d’assistance respiratoires ou même un marteau piqueur pour pallier aux nécessités les plus urgentes.

© Nissan
Nissan précise qu’en cas d’un tel sinistre, l’électricité est souvent rétablie en 24 à 48 heures, et donne une idée des consommations de différents appareillages sur une durée de 24 heures : un marteau-piqueur, 36 kWh ; un système de ventilation à pression, 21,6 kWh ; un ventilateur médical de soins intensifs, 3 kWh et un projecteur LED 100 watts, 2,4 kWh. Rapportées aux 64 kWh de la batterie de la Leaf, cela vous donne une idée de la durée maximale du fonctionnement des différents matériels.

© Nissan