Auto-moto De la parade à Autoworld à celle de l’Élysée, la marque au double chevron est à la fête de week-end.

Citroën fête ses 100 ans, l’occasion ce dimanche d’aller admirer dès 11 h la parade des Citroën qui circuleront entre la concession de Drogenbos et le musée de l’automobile à Autoworld, et d’y visiter l’exposition qui se tiendra jusqu’au 3 septembre.

André Citroën, créateur de la marque, est le fils d’un père hollandais et d’une mère polonaise. Le nom de famille Citroën provient du métier exercé par l’arrière-grand-père d’André, Roelof qui était marchand d’agrumes en Hollande. En 1810, lorsque Napoléon Ier annexa le Royaume de Hollande, les Juifs néerlandais furent soumis au code Napoléon et durent se choisir un nom pour leur identification. Roelof choisit alors de se faire appeler Limoenman ("homme-citron"), surnom que ses clients lui donnaient.

Son fils, Barend, ne prit pas la suite des affaires de Roelof et se tourna vers le négoce de joyaux, qui connaissait alors un essor important.