Le CV20 se compose d’un gros module doté de quatre roues sphériques développées par Goodyear et prévues pour être entrainées par des moteurs électriques. Entièrement autonome, celui-ci est pourtant "uniquement doté de technologies qui existent déjà dans le groupe" précise Pierre Leclercq, le Belge responsable du design de la marque.

Sur les quatre vérins de cette plateforme viennent se greffer des modules qui peuvent se plier à tous les usages. "Pour la présentation, nous avons décidé de construire trois idées parmi la cinquantaine que nous avions" explique le designer. Chacune d’elle a fait l’objet d’un partenariat avec des acteurs totalement étrangers au monde de la mobilité : Accor Hotel via ses marques Pullman et Sofitel, et JCDecaux.

© Citroën

Trois styles, trois ambiances

"Sofitel en Voyage" est ainsi une petite suite luxueuse, dotée d’un confortable sofa prévu pour offrir un shuttle de luxe aux clients entre l’aéroport et leur hôtel, par exemple. Mais elle peut également être vue comme un prolongement de l’expérience Sofitel en dehors des établissements, et permettre une visite chic des plus beaux coins de la ville.

© Citroën
"Pullman Power Fitness" n’est rien de moins qu’une salle de sport mobile, avec rameur et vélo d’appartement intégré. L’ambiance musicale et lumineuse s’adapte à la difficulté de l’entrainement, dont les performances pourront être suivies en 3D grâce aux projections sur les flancs du « pod ».

"JCDecaux City Provider" est de son côté "un arrêt de bus mobile. Ce n’est plus le bus qui vient à vous, mais bien l’arrêt qui se déplace avec vous" précise encore Mr Leclercq. Conçu en étroit partenariat avec le fournisseur de mobilier urbain, il intègre et modernise les codes actuels des "aubettes", et répond à des besoins très précis, notamment la possibilité d’embarquer une chaise roulante.

© Citroën

Attirer des partenaires

De l’aveu de Citroën, le CV20 n’est aujourd’hui que pure concept et incubateur d’idées au sein du Urbain Collëctif comme aime l’appeler la marque. L’idée est donc d’attirer de nouveaux partenaires et, surtout, d’attirer l’attention des autorités de grandes métropoles urbaines avec une idée innovante en cette période charnière de l’histoire de la mobilité.

© Citroën