Le plus grand changement esthétique opéré sur ce C3 Aircross concerne la face avant. Les blocs optiques s’affinent et utilisent désormais des LED, le chrome se prolonge, et tout le bouclier a été redessiné pour procurer une allure plus massive, plus masculine. Comme la C3 dont il dérive, le SUV profite de son facelift pour enrichir son éventail de personnalisation. En plus des 3 teintes inédites (Kaki Grey, Voltaic Blue et Blanc Banquise) et 2 teintes contrastantes pour le toit, 4 packs de couleur permettent d’ajouter des touches bleues, noires, blanches ou orangées sur les rétroviseurs, les boucliers ou encore la custode arrière.

© Citroen
Cette personnalisation se poursuit à bord où Citroën laisse le choix entre 4 ambiances distinctes en tissu ou en mélange cuir-tissu pour habiller les nouveaux sièges Advanced Confort. La console centrale a été redessinée pour intégrer le nouvel écran tactile élargi à 9 pouces, et propose la recharge sans fil pour smartphone (wireless). L’habitabilité, point fort du modèle, reste bien sûr inchangée, avec entre autres une banquette arrière coulissante permettant de libérer jusqu’à 520 litres dans le coffre.

L’offre de motorisation n’évolue pas : 1.2l PureTech 110 (boîte manuelle) ou 130 ch (boîte automatique) en essence ; 1.5l BlueHDI 110 (boîte manuelle) ou 120 ch (boîte automatique) en diesel. Pour de futures versions hybrides ou électriques, il faudra attendre la prochaine génération du modèle, d’ici quelques années.

© Citroen