Devenu incontournable dans la gamme Seat, l’Arona profite du changement esthétique le plus remarquable. Sa face avant reçoit de nouveaux projecteurs ronds supplémentaires dans le bouclier redessiné, qui apportent un peu plus de caractère au SUV espagnol. L’Ibiza doit se contenter d’un style rafraichi, sans changement majeur, si ce n’est l’apparition du nom du modèle en lettres manuscrites sur le hayon, nouvelle signature du constructeur. Elle dispose désormais aussi des feux LED de série.

© Seat

Ecran flottant et connectivité

C’est surtout à bord que les nouveaux modèles évoluent le plus, avec un nouveau meuble de bord caractérisé par son écran flottant au sommet de la console centrale. Celui-ci pilote le système multimédia Seat Connect permettant une connectivité complète avec Android Auto et Apple Carplay et également doté de la reconnaissance vocale. Ce nouveau dessin se distingue aussi par des ouïes d’aération rétroéclairées pour apporter un peu de couleur dans l’habitacle.

© Seat
Côté équipement, les deux plus petits modèles de la marque espagnole s’enrichissent du Travel Assist, autorisant une conduite semi-automatisée sur autoroute, mais aussi le Side Assist, soit la surveillance des angles morts avec correction active de la trajectoire.

Adieu diesel !

Sous le capot, on note la disparition des motorisations diesel. L’Arona compte désormais cinq motorisations, l’Ibiza six, en essence et au CNG (gaz naturel) pour des puissances de 90 ch (80 sur l’Ibiza) à 150 ch. L’une et l’autre seront disponibles au cours du troisième trimestre.

© Seat