200 km d'autonomie, un prix avoisinant les 10.000 € : Dacia, avec son mini-SUV, veut démocratiser l'électrique. Quitte à mettre de sérieuses limites (autonomie, vitesse).

C'était prévu, et l'annulation du Salon de l'Auto de Genève pour cause de coronavirus n'y a rien fait : Dacia a bel et bien officialisé le lacement imminent de sa première auto 100% électrique.

La Dacia Spring, selon le concept présenté et promis comme très proche de la version commerciale, est un mini-SUV 5 portes qui sera pourvu d'une autonomie plutôt light : on parle de 200 km (cycle WLTP). Sans surprise, il s'agit d'une version à peine remaniée du RenaultCity K-ZE, le SUV électrique compact qui est vendu en Chine par la marque au losange.

© DACIA

Le City K-ZE utilise un moteur électrique de 45 ch lui permettant d'atteindre 105 km/h. On ignore encore si Dacia a décidé de reprendre le même groupe motopropulseur, ce qui semble fort probable (et réduirait l'usage de la Spring à la ville et aux routes nationales).

Reste le prix : en Chine, la City K-ZE se monnaye un peu moins de 8.000 euros. Dacia parviendra-t-il à plafonner le prix de la Spring, chez nous, à 10.000 € ?

© DACIA