Esthétiquement, la DS4 reprend à son compte les codes stylistiques de DS. On retrouve donc du chrome à profusion et une multiplication des effets de style. La ligne est très travaillée, et musclée aussi grâce aux épaules larges et à la lunette restreinte qui participe à l’aspect massif de la partie arrière. La DS4 inaugure aussi une nouvelle signature lumineuse en L composée de 98 leds, et des projecteurs matriciels permettant de rouler constamment en plein phares sans éblouir les autres conducteurs. Pour soigner son aérodynamisme, la compacte se distingue aussi par ses poignées de portes rétractables lorsque la voiture est en mouvement.

La DS4 ne renonce toutefois pas entièrement à son look SUV puisqu’une variante Cross, dotée de protections de bas de caisse plus prononcées et de barres de toit intégrées, est également proposée.

© DS Automobiles

Chic et technologique

Très chic, l’habitacle étonne par l’absence d’aérateurs centraux visibles, ceux-ci étant intégrés subtilement au dessin du meuble de bord. L’ensemble dégage une vraie impression de luxe et de technologie, avec des écrans intégrés et des commandes tactiles, mais aussi du cuir et des matériaux haut de gamme. Le confort a évidemment été au centre de l’attention, avec notamment une nouvelle mousse plus enveloppante pour la sellerie.

© DS Automobiles
Côté technologie, DS a mis le paquet. Le conducteur profite d’un afficheur tête haute avec affichage en réalité augmentée dans le pare-brise, et d’un assistant de conduite autonome sur autoroute et dans les bouchons, le DS Drive Assist 2.0.

Signe des temps, le fer de lance technique de cette DS4 sera sa motorisation hybride rechargeable autorisant 50 km en mode 100% électrique. Avec ses 225 ch, elle se frottera ainsi aux Mercedes A250e et Audi A3 40 TFSi.

Des motorisations essence 130, 180 et 225 ch seront également proposées, tout comme un unique diesel de 130 ch. Toutes seront couplés d’office à la boîte de vitesses automatique à 8 rapports.

La commercialisation n’est attendue chez nous qu’en toute fin d’année.

© DS Automobiles