L’encrassement moteur est dû à des dépôts de combustion dans les différents organes du moteur comme les injecteurs, le filtre à particules, le turbo, l’admission, la vanne EGR ou encore le pot catalytique. A la longue les conséquences peuvent être nombreuses. Outre des problèmes de démarrage et une fumée noire, cela se traduit à termes par une perte de puissance causant des "trous" à l’accélération. Et sans intervention, cela peut même conduire à une carte rouge au contrôle technique ou, pire encore, à la casse ou la mise hors service définitive des éléments précités, avec de gros frais à la clé : de 250 € pour un injecteur (qu’on ne remplace jamais seul) à plus de 1.500€ pour un filtre à particules.

Mieux vaut donc être prévoyant et demander à votre garagiste d’appliquer un additif de nettoyage du moteur lors de l’entretien ou dès que vous constatez l’apparition des premiers symptômes.