Partenaire majeur des Jeux Olympiques de Tokyo, Toyota vient de supprimer l’ensemble de ses spots publicitaires durant le tournoi. Une manière de se distancier de l’événement, très critiqué dans la population japonaise alors que l’épidémie de Covid-19 explose à nouveau dans le pays.

Déjà reportés d’une année en raison de la pandémie de Covid-19, les Jeux Olympiques de Tokyo « 2020 » se dérouleront finalement à huis clos d’ici quelques jours. Un choix forcé des organisateurs face à la recrudescence du nombre d’infections dans le pays, choix toutefois jugé insuffisant par une majorité de la population, pour qui ces jeux devraient tout simplement être annulés.

Face à la gronde, et soucieuse de préserver son image, Toyota a décidé de supprimer l’ensemble de ses spots publicitaires prévus durant le tournai. Et Akio Toyoda, président du groupe, ne se rendra pas à la cérémonie d’ouverture, qui se tiendra en « petit » comité le 23 juillet prochain : moins d’un millier de personnes y sont attendues.