Le constructeur italien de voitures de luxe Ferrari va rappeler en Chine plus de 2.000 véhicules en raison d'une défaillance au niveau des freins, a annoncé vendredi le régulateur chinois. Les véhicules visés par ce rappel présentent un "risque de fuite du liquide de frein [...], ce qui présente un danger", a indiqué le régulateur des marchés (SAMR). La mesure concerne 2.222 Ferrari importées entre 2010 et 2019.

La marque italienne vend chaque année près d'un millier de modèles dans une vaste zone comprenant la Chine continentale, Hong Kong et Taïwan. Le rappel débutera le 30 mai.

La marque au cheval cabré remplacera gratuitement les pièces défectueuses, a précisé le régulateur. Les modèles incriminés sont des 458 Italia, 458 Speciale, 458 Speciale A, 458 Spider, 488 GTB et 488 Spider.

Il s'agit ce mois-ci du second rappel en Chine visant un constructeur étranger. La semaine dernière, le régulateur avait annoncé le rappel de 128.000 Tesla, en raison d'une défaillance pouvant conduire les voitures du géant américain de l'électrique à des collisions.