Les quelques clichés de la voiture en tenue de camouflage laissent apparaitre des appendices esthétiques toujours aussi voyants que sur les précédentes générations. A commencer bien sûr par l’imposant aileron posé sur la pointe de malle arrière, mais également les boucliers plus imposants et les passages de roues plus marqués. Sans oublier, bien sûr, le triple échappement central.

© Honda via Twitter
La bête est ainsi prête à peaufiner ses réglages sur le circuit du Nürburgring, en Allemagne. Mais Honda ne livre aucune information technique complémentaire, notamment sur la partie mécanique. La grande inconnue reste donc le moteur qui animera la Japonaise, et surtout, s’il aura recours ou non à une quelconque forme d’hybridation.

En revanche, le fait que l’information provienne du compte Twitter de Honda Europe laisse légitimement espérer qu’elle sera bel et bien proposée en Europe.