Compte-tenu de la crise actuelle, le mois de mars 2021 marque une belle éclaircie sur le plan des immatriculations. Avec 44.966 nouveaux enregistrements, il fait nettement mieux que janvier et février, moroses malgré la période de Salon, avec 37.735 et 36.536 immatriculations respectivement.

Toutefois, ce résultat encourageant ne doit pas faire oublier la baisse de 47,5% subie au mois de mars 2020 en raison de l’entrée en vigueur du premier confinement. Il apparait alors que le mois écoulé reste loin des 54.872 immatriculations de mars 2019, dernier mois de mars "normal" sur le plan sanitaire et économique.

Au cours du premier trimestre, le marché automobile accuse encore un retard de 6,42% par rapport à l’année dernière (119.237 immatriculations).

BMW en tête

En mars, BMW a mis 4.359 voitures sur la route (+88%) et conforte donc sa position de leader sur le premier trimestre (12.313 immatriculations ; +14,5%). Dans les deux cas, le Top 5 est complété par Volkswagen, Peugeot, Mercedes et Audi.