Suite à son association avec l’écurie historique Sauber, Alfa Romeo dispose d’une écurie de Formule 1 qui porte ses couleurs. Par ce biais, le constructeur italien a donc à sa disposition deux développeurs de choix en la personne de Kimi Raikkonen et Antonio Giovinazzi, les pilotes officiels des monoplaces. Il aurait donc été dommage de ne pas en tirer profit. Tous deux ont donc été invités à peaufiner les réglages des Giulia GTA et Giulia GTAm sur les pistes d’essai de Balocco, où ils ont pu s’en donner à cœur joie. Durant leurs multiples tours, le Finlandais et l’Italien étaient en contact permanent (par radio) avec les ingénieurs pour leur faire part de leurs commentaires en temps réel, et mettre leur expérience au plus haut niveau en sport automobile au service de la voiture de série.

Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous, Räikkönen et Giovinazzi se sont notamment concentrés sur des suggestions techniques spécifiques visant à optimiser l’aérodynamique et la maniabilité des voitures.

"C’est formidable de voir les améliorations que nous avons apportées aux voitures aujourd’hui", a déclaré l’Italien qui s’est attardé sur le set-up de la voiture, en accordant une attention particulière aux nouveaux composants en fibre de carbone et à la nouvelle solution technique adoptée pour les moyeux avec un seul écrou de verrouillage.
"Je trouve que c’est un mélange parfait d’usage quotidien et d’usage sur piste" a de son côté déclaré "Iceman" après avoir travaillé avec le département aérodynamique sur les nouveaux appendices ajoutés à l’avant et à l’arrière.

Le savoir-faire de la F1

Alfa Romeo a confié à Sauber Engineering la production de la plupart des composants en carbone de la GTA et de la GTAm, en particulier ceux en lien avec l’aérodynamique. L’entreprise suisse possède un savoir-faire certain en la matière puisqu’elle compte 50 ans d’activité en sport automobile, dont 27 dans la catégorie reine. Et les pièces en carbone sont nombreuses sur les nouveaux porte-étendards de la marque : pare-chocs avant, jupes latérales, extracteur arrière, becquet GTA et aération GTAm.

Sauber est également l'une des rares écuries de F1 à posséder sa propre soufflerie, qui a également servi au travail aérodynamique. La Giulia GTAm, grâce à ses ailerons avant et arrière réglables manuellement, peut adapter ses performances aérodynamiques à tout type de piste ou de route, exactement selon les demandes et les préférences du conducteur. Les recherches aérodynamiques en soufflerie ne se sont pas limitées aux appendices apparents, elles ont été étendues au soubassement qui, comme sur la Giulia Quadrifoglio, a été entièrement caréné.

Enfin, pour rappel, les GTA et GTAm reprennent une version upgradée du moteur Alfa Romeo 2.9l V6 bi-turbo, développant 540 ch. La version la plus extrême, plus légère de 100 kg, affiche un rapport puissance/poids étonnant de 2,82 kg/ch !

© Alfa Romeo