Auto-moto Après des années de croissance, la fête semble finie pour les constructeurs. Pour vous, acheteurs potentiels lors du prochain Salon du Heysel, ce n’est pas une mauvaise nouvelle !

D’abord la mauvaise nouvelle : après des années de croissance et de profits records, l’industrie automobile se prépare à des difficultés en 2019, avec des marchés qui menacent de se retourner au moment où les entreprises doivent investir des fortunes dans la voiture électrique et autonome. Et l’avenir risque de s’assombrir encore davantage bien au-delà de 2019.

(...)