La réponse est clairement non si l’on en croit le journaliste et ingénieur automobile français Nicolas Meunier. Au fil des 144 pages de son ouvrage au titre évocateur, "L’arnaque de la voiture propre", il démonte les mythes et croyances que l’on nous vend – au sens propre comme au sens figuré – sur l’automobile et son rapport à l’environnement.

Loin d’être un pamphlet à l’encontre de la voiture électrique, dont il est assez logiquement largement question, l’auteur illustre et démontre pourquoi il est utopique d’imaginer qu’une voiture puisse n’avoir aucun impact sur la planète. Il s’appuie également sur son expérience de journaliste au magazine Challenges pour prendre de la hauteur par rapport au seul produit. Il s’intéresse également aux décisions politiques qui orientent clairement les options des constructeurs pour l’avenir, mais également aux nouvelles méthodes commerciales qui ont un effet pervers indubitable.

Un ouvrage qui permet de mieux cerner tous les enjeux et les défis qui attendent l’automobile et leurs utilisateurs, à mettre entre toutes les mains… surtout celles de nos décideurs !

"L’arnaque de la voiture propre" est vendu 9,95€ à la FNAC.