Dévoilée ce mardi, elle annonce une autonomie surprenante de 320 km

© D.R.

Plus grande (de 6 cm, pour atteindre 3,63 m en longueur) et plus large (+ 6 cm aussi, 1,69 m) que la Fiat 500 thermique, la nouvelle 500 électrique ressemble quand même comme deux gouttes d'eau au modèle que nous connaissons déjà. Les concepteurs n'ont pas osé changer trop le look d'une voiture qui a connu jusqu'ici tant de succès. Elle apparaît néanmoins plus moderne et plus robuste.

Plus moderne, elle l'est aussi à l'intérieur, notamment avec ce grand écran tactile de 10,25 pouces, qui remplace une bonne partie des commandes. La casquette des compteurs reste classique mais ceux-ci passent quand même au numérique. Pour le reste, la planche de bord est très dépouillée.

© D.R.

Mais c'est surtout la technologie électrique qui nous intéresse. La 500 est équipée d'un moteur de 88 kW (118 ch environ). Sa vitesse maximale est volontairement limitée à 150 km/h. Grâce à un couple disponible instantanément, la voiture affiche une belle accélération, puisqu'elle passe de 0 à 50 km/h en 3,1 secondes et de 0 à 100 km/h en 9,0 secondes.

© D.R.

Elle embarque une batterie de 42 kWh, soit plus que la plupart de ses concurrentes directes (Renault Twingo, 22 kWh, VW e-Up, 32,3 kWh et, surtout, la Honda-e, 35,5 kWh, qui est sans doute sa principale rivale). Quant à l'autonomie annoncée, elle est de 320 km WLTP, ce qui est une très bonne surprise. Sa puissance maximale de recharge est de 85 kW, ce qui signifie que 35 minutes suffiraient pour retrouver 80% de sa capacité, contre 14 heures sur une prise 220 V (2,3 kW). Dans l'annonce faite hier, on spécifiait qu'on retrouvait 50 km d'autonomie en 5 minutes seulement, ce qui est suffisant pour un trajet urbain.

© D.R.

Les 500 exemplaires 'Prima' qui sont disponibles au lancement, sont tous des cabriolets et leur prix atteint 37 900 €. Comme il s'agit d'une série spéciale, on imagine que d'autres modèles ou exécutions suivront, avec un prix plus abordable. Peut-être aussi avec une batterie moins puissante...

© D.R.