Selon la société de consultance Alixpartners a chiffré le manque à gagner pour les constructeurs automobiles à 210 milliards de dollars pour l’année 2021. Un montant presque doublé par rapport aux prévisions précédentes de mai, qui chiffrait alors ces pertes de revenus à 110 milliards.

Il faut dire que la situation ne fait qu’empirer, obligeant un nombre croissant de constructeurs à réduire leur production. Plus tôt cette semaine, le géant japonais Toyota a annoncé la mise à l’arrêt de 14 (!) de ses usines durant le mois d’octobre ! Ce sont ainsi 3,9 millions de véhicules qui pourraient ne pas être produits cette année.

Selon Automotive News Europe, les délais de livraison pour les micro-conducteurs sont désormais de 21 semaines, et la crise pourrait durer plusieurs années encore.