Auto-moto Le marché des Ferrari se porte bien.

Le constructeur de voitures de sport Ferrari a vendu davantage de véhicules l’an dernier, ce qui a permis à la marque au cheval cabré de voir son bénéfice augmenter. La société italienne a toutefois subi des effets de change, ce qui a eu pour conséquence un chiffre d’affaires quasiment inchangé. Ferrari a vendu un total de 9 251 voitures l’an dernier, une hausse d’environ 10 % par rapport à 2017. Ce sont en particulier les modèles équipés d’un moteur V12, tels que le 812 Superfast, qui se sont mieux écoulés. Le bénéfice de Ferrari a crû de 46 %, à 787 millions d’euros, notamment grâce à une moindre pression fiscale. Le chiffre d’affaires est resté plus ou moins stable, à 3,4 milliards d’euros. Sans les effets de change négatif, il aurait augmenté de 3,2 %, selon l’entreprise.