La Hyundai Ioniq 5 s’est vue auréolée du prestigieux titre de Voiture mondiale de l’Année (World car of the year) la nuit dernière lors d’une cérémonie en marge de l’inauguration du salon automobile de New York. Après avoir terminé troisième au décompte des points du trophée européen, la voilà donc qui prend sa revanche sur sa cousine technique la Kia EV6, elle aussi sur le podium mondial. Un podium 100% électrique puisqu’également composé de la Ford Mustang Mach-e qui se classe entre les deux Coréennes.

Les trois SUV électriques étaient les derniers finalistes en lice pour le titre de la sélection initiale de 28 modèles dévoilée en mars dernier. Pour rappel, un véhicule doit, pour être éligible, être vendu sur au moins deux continents au cours de l’année écoulée, produit à plus de 10.000 unités par an et positionné "sous le niveau premium" en termes de prix.