Toyota aime ne pas faire les choses comme les autres. A l’heure où disparaissent les voitures « fun » au profit d’une accélération de l’électrification, le géant japonais n’en finit pas d’élargir sa gamme de sportives ô combien amusantes. Après la GR Supra et la GR Yaris, voici la GR 86 !

La GR 86 conserve l’allure compacte et effilée de la GT 86, mais y ajoute un peu plus de galbes, de muscles, notamment via des flancs et un bosselage de pavillon joliment travaillés. L’habitacle conserve aussi la relative simplicité attendue d’un petit coupé tel que celui-ci. Bien sûr, l’instrumentation est désormais digitale, et bien sûr l’écran central a été élargi pour laisser plus de place au multimédia. Mais l’ambiance reste très sportive, tournée vers le conducteur, avec des commandes physiques simples et directes.

© Toyota

Recette éprouvée

Cette GR 86 reste fidèle à la recette de sa devancière : elle conserve son moteur 4 cylindres à plat (Boxer) développé par Subaru, associé à une transmission manuelle. Une boîte automatique sera également proposée par la suite. Par rapport à l’ancien modèle, la cylindrée augmente de 2.0l à 2.4l et la puissance grimpe à 235 chevaux. De quoi atteindre les 100 km/h plus d’une seconde plus tôt, en 6,3 secondes désormais ! Et si l’on en croit le modèle actuel qui procurait encore beaucoup de sensations malgré son âge avancé, le plaisir de conduite promet d’être au rendez-vous !

© Toyota

En Europe en 2022

Toyota annoncera plus tard cette année toutes les infos techniques relatives au marché européen, et la commercialisation devrait intervenir en milieu d’année prochaine. Désormais, cette GR 86 sera donc seule en Europe puisque Subaru a pris la décision de ne plus commercialiser son modèle sœur BRZ sur le vieux continent.