Si les Logan et Sandero avaient déjà connu une nette montée en gamme, tant sur les plans esthétiques que techniques, lors du lancement de la seconde génération en 2012, il semble en être de même cette fois. Logan et Sandero s’affinent et s’affirment, avec une face avant plus horizontale et des feux arborant une signature lumineuse à LED en "Y". La filiation avec le précédent modèle reste toutefois évident, et la finition Stepway aux attributs baroudeurs est reconduite pour ne pas risquer de décevoir le client. Il faut dire que, mine de rien, ce renouvellement revêt une importance capitale : la Dacia Sandero est la voiture la plus vendue aux particuliers en Europe depuis 2017 ! Signe des temps, seule cette dernière sera reconduite sur notre marché, la berline Logan, aux ventes anecdotiques disparaît, tout comme – et c’est plus étonnant – sa version break, non renouvelée pour l’instant. Sans doute le constructeur espère-t-il rediriger les clients de ce modèle vers le SUV Duster. 

Motorisations classiques

Les nouvelle Dacia Sandero et Logan seront officiellement dévoilée le 29 septembre prochain. Ce n’est qu’alors que l’on en connaîtra tous les secrets techniques et technologiques. On peut toutefois déjà affirme que les Roumaines recevront un panel d’aide à la conduite plus complet, ainsi que des solutions multimédia à jour puisées dans la banque d’organes du Groupe Renault, sa maison-mère. Quant aux motorisations, elles devraient conserver des carburants classiques essence et diesel, même s’il n’est pas exclu que l’actuelle version LPG soit reconduite. Dans tous les cas, le tarif devrait rester particulièrement serré, avec un prix d'appel aux alentours des 8.500€.

© Dacia