Le nouveau Honda HR-V s’affirme. Il conserve une importante garde au sol, mais son allure est nettement plus effilée que sur le modèle qu’il remplace. L’ensemble des traits est inédit, avec une ligne de toit plongeante, des galbes marqués sur la ligne de caisse et les passages de roues, et une partie arrière haute et musclée. La face avant est elle aussi inédite, avec une calandre couleur carrosserie intégrée au pare-chocs.

L’habitacle est simplifié, et nettement plus épuré grâce à des commandes physiques réduites au minimum pour garder un contrôle facile et ergonomique de la climatisation. Honda ne communique pas encore les valeurs de coffre et surtout d’habitabilité, qui étaient l’un des points forts de l’ancien modèle, mais les annonce "exceptionnels".

© Honda

Hybride

Conformément à son but d’électrifier l’ensemble de ses modèles d’ici le milieu de la décennie, Honda proposera ce HR-V exclusivement en motorisation hybride. Une motorisation hybride classique - baptisée e:HEV dans le langage du constructeur japonais - ce qui signifie qu’elle assortit un moteur essence à un moteur électrique qui n’a pour vocation que d’assister le premier pour réduire la consommation. La batterie n’a donc pas besoin d’être rechargée sur secteur, mais elle ne proposera qu’une autonomie réduite en mode full-électrique.

Les acheteurs potentiels peuvent déjà faire part de leur intérêt sur le site dédié, mais ce nouveau HR-V n’arrivera effectivement sur nos routes qu’en toute fin d’année.

© Honda