Ex top-manager de l’usine Audi Brussels, Andreas Cremer a pris les rênes de la Fédération Belge de l’Automobile et du Cycle en pleine tourmente. "En octobre 2020, précisément au moment où nous avons dû renoncer à organiser le Salon de Bruxelles. C’était un point de non-retour, et nous n’avions malheureusement pas le choix". Il entend bien prendre sa revanche sur le Covid l’année prochaine, où le Salon de l’Auto fera son retour au Heysel, nous assure-t-il. "Il se déroulera du 14 au 23 janvier. Ce sera la 99e édition du Salon, et non pas la 100e comme ce devait être le cas. Nous avons pris le temps de rencontrer et d’écouter nos membres pour cerner leurs attentes. Et malgré le développement des plateformes digitales, les exposants plaident pour un Salon physique".

Genève aussi

Premier événement de masse annulé en raison du coronavirus en mars 2020, le Salon de Genève fera également son retour en mars 2022, sous une forme revue. C’est ce qu’à annoncé le nouvel organisateur. Le GIMS (Geneva International Motor Show) se tiendra quelques semaines plus tôt qu’à l’accoutumée, soit du 19 au 27 février, en raison du planning chamboulé du Palexpo, parc d’exposition où se tient l’événement. "Nous ne savons pas quelle sera la situation en févier, mais il semblerait que les choses vont revenir à la normale en septembre et nous espérons qu’elles le resteront" a déclaré Sandro Mesquita, PDG du GIMS à l’agence Automotive News Europe. La nouvelle organisation du Salon sera "hybride", laissant plus de place à la digitalisation qui s’est grandement accélérée avec la pandémie.