Avec leur batterie de 14,4 kWh, toutes les versions gagnent quelques kilomètres d’autonomie. Le Q7 peut désormais parcourir 55 kilomètres par la seule force du moteur électrique, tandis que le Q8 en assure 54 ou 52 selon qu’il s’agisse de la variante 55 TFSIe (381 ch) ou 60 TFSIe (462 ch).

Ce Q8 60 TFSIe est désormais le seul à ne pas être avantagé fiscalement car ses rejets de CO2 normalisés (WLTP) restent supérieurs à 50 gr/km (52 gr/km), limite au-delà de laquelle les véhicules sont considérés comme « faux hybrides » et déductibles tels des véhicules à essence équivalents.

Tous les autres modèles profitent en revanche d’une déductibilité maximale supérieure à 90% grâce à leurs rejets de CO2 de 46 gr/km (Q7 55 TFSIe), 47 gr/km (Q7 60 TFSIe) et 49 gr/km (Q8 55 TFSIe).