Les cotes de la DH: Mazda Tribute 3.0 V6 TRSi

Auto-moto

Publié le

Les cotes de la <i>DH</i>: Mazda Tribute 3.0 V6 TRSi
© Mazda
La fiche technique

Il fut un temps où l'augmentation de la puissance passait par la seule cylindrée. Cette époque est révolue depuis longtemps et, grâce à la technologie du turbo, e.a., même les moteurs Diesels proposent des cavaleries étonnantes à partir de blocs n'atteignant même pas les 2 litres. La fiscalité belge – qui entendait pénaliser les grosses américaines – ne s'est jamais totalement adaptée. Voilà pourquoi à puissance égale, la taxe de circulation de certains véhicules est prohibitive, tandis que d'autres payent beaucoup moins. Ceci explique aussi pourquoi des voitures a priori destinées à d'autres marchés que le nôtre (les USA, par exemple) arrivent ici au compte-gouttes et avec un handicap important: le Mazda Tribute dans sa motorisation 3 l V6, avec ses 15 cv fiscaux, tire tout juste son épingle du jeu...


Dix fois sur dix

Carrosserie 8,5
Le Tribute est relativement compact et ne paraît pas exagérément haut sur pattes, même si sa garde au sol est importante : 20 cm. Ses porte-à-faux avant et arrière sont réduits tandis que les gros pare-chocs donnent une impression de robustesse.
Equipement 7
Pas de liste d'options (à peine quelques accessoires), seule la couleur peut être choisie ! C'est un peu juste dans la mesure où l'on relève quelques lacunes, même dans l'équipement TRSi, supposé haut de gamme. L'absence de thermomètre extérieur et de toute instrumentation spécifique à un 4 x 4 (boussole, inclinomètre, etc.) paraît difficilement justifiable.
Confort 8,5
Excellente habitabilité et bon champ de vision pour tous les occupants, les places arrière étant relevées de 52 mm par rapport à l'avant. Les espaces de rangement sont multiples et bien étudiés et l'air conditionné (manuel) est très performant. L'amortissement est ferme mais sans exagération et l'insonorisation est adéquate.
Performances 8,5
Avec ses 197 chevaux et son poids relativement raisonnable, le Tribute V6 tire plutôt bien son épingle du jeu, tant en vitesse de pointe qu'en reprises et en accélérations. Toute sollicitation de l'accélérateur s'accompagne d'une réponse instantanée, et ce, malgré la boîte automatique (au volant)... obligatoire.
Consommation 7,5
Suivant votre humeur, il y a moyen de passer à la relative gloutonnerie (plus de 16 l) ou, au contraire, à une rassurante sobriété (de l'ordre de 11 litres aux cent). Ce qui, pour une telle cylindrée, n'a rien d'exagéré. Attention tout de même : avec (seulement) 61 l à bord, l'autonomie peut parfois s'avérer un peu juste...
Comportement 8
Une excellente direction assistée, un freinage ABS très vigilant et une tenue de route exempte de roulis : le Tribute est très agréable et sécurisant à conduire sur route et, comme tout bon SUV qui se respecte, c'est là son terrain d'action principal. La traction permanente constitue évidemment un plus lorsque le climat se dégrade.
Sécurité 8
Si l'équipement général laissera certains sur leur faim, au niveau de la sécurité, par contre, l'indispensable est là, en ce compris les airbags latéraux, du moins à l'avant. Tous les modèles sont équipés d'ancrages pour siège enfant. Un antivol est intégré à la dotation de série.
Moteur 8,5
Deux motorisations sont prévues : un 2 litres essence (4 cylindres en ligne) de 124 chevaux et le V6 de 3 litres essayé. Celui-ci rend le Tribute tout à fait agréable à utiliser de façon intensive en proposant une réserve de puissance bien utile dans certaines circonstances. Les inconditionnels du diesel devront s'adresser ailleurs...
Prix 7,5
Un bon V6, cela a son charme surtout lorsqu'il n'est pas trop taxé. Le Tribute trouve ici le juste équilibre... dans un pays où malheureusement le genre choisi n'est pas favorisé. On peut aussi tabler sur la fiabilité légendaire de la marque pour espérer échapper aux faux frais !
En résumé 8
Il ne faut pas s'attendre à voir des Tribute V6 à tous les coins de rue ! C'est un argument qui plaira aux propriétaires soucieux d'originalité et amateurs de belles mécaniques. Car, lorsque l'on en a les moyens, une telle motorisation vous change avantageusement des diesels... même les plus performants !


A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info